BEA et référentiels : quelles problématiques ?

Les référentiels de diplômes intègrent explicitement le bien-être animal depuis les rénovations des années 1990. La place accordée au BEA et les notions qui lui sont associées varient selon les référentiels de diplôme. Cependant, la majorité des enjeux d’apprentissage liés au BEA nous semble commun à l’ensemble des diplômes même si le niveau d’exigence est évidemment à adapter au niveau des classes dans lesquels vous enseignez.

 Un des premiers enjeux est de prendre en compte le bien-être animal dans toute sa complexité. En effet, le BEA est une notion multidimensionnelle et complexe qui suscite des débats vifs.

 Il est difficile de définir simplement la notion de BEA. C’est en partie pour cette raison que le BEA est inscrit dans de nombreux objectifs des référentiels de formation. La prise en compte de la complexité et des incertitudes dans l’enseignement est liée à une approche globale de toutes les dimensions du BEA, de leurs interactions et des controverses même si celles-ci relèvent plus ou moins directement de la discipline de la zootechnie. Concept BEA

Les dimensions citées dans la figure ci-dessus se retrouvent pour certaines dans les référentiels de formation mais liées à des objectifs de formation différents. Certaines dimensions ne sont pas mentionnées dans les référentiels même si elles sont importantes pour comprendre les enjeux liés au BEA (dimension politique ou certaines connaissances en éthologie cognitive par exemple).

Nous avons réalisé une analyse brève des principaux référentiels de formation afin d’identifier :

  • les modules dans lesquels apparaît le BEA
  • les savoirs, les savoir-faire associés au BEA
  • les problématiques à partir desquelles le BEA peut-être abordé avec les élèves.

Modules, savoirs et savoir-faire liés au BEA dans les référentiels de formation

synthèse BEA_Page_2

Le tableau ci-dessus ne recense que les savoirs et savoir-faire directement associés au BEA dans les référentiels de formation. Cependant, d’autres savoirs et savoir-faire participent à la prise en compte du BEA dans la zootechnie générale et comparée (alimentation, santé, amélioration génétique…) et dans la conduite des systèmes d’élevage (adapation du système d’élevage aux animaux).

Problématiques à partir desquelles le BEA peut être abordé

L’analyse des référentiels nous a permis d’identifier quatre principales problématiques à partir desquelles le BEA peut être abordé dans les principaux référentiels de formation. Les membres du GAP ont choisi d’illustrer ces problématiques en proposant des activités pédagogiques testées et analysées   :

Le BEA, contrainte externe ou cœur du métier d’éleveur ?

Quelle définition pour le concept de BEA ?

BEA et distinction homme/animal : quels liens ?

Relation homme-animal et BEA, quels liens?

Quelle acceptabilité des différents systèmes d’élevage?

 

Synthèse des enjeux pour l’enseignement et l’apprentissage du BEA dans les cours de zootechnie

enjeux

Les documents d’accompagnement sont construits de telle sorte qu’ils puissent être actualisés régulièrement. Toutefois, les savoirs et les problématiques liées au bien-être animal (BEA) évoluent en permanence. même si les référentiels n’en font pas forcément explicitement mention, ces évolutions sont à prendre dans vos séances de cours du moment qu’elles concourent à atteindre la capacité centrale visée qui est : « d’agir en respectant le bien-être animal dans les filières d’élevage ».

Retour vers page « Enseigner le BEA »