Le BEA, contrainte externe ou cœur du métier d’éleveur ?

Une étude récente a été conduite auprès de 95 élèves de 2nde pro PA et de 1ère bac pro CGEA concernant leur point de vue sur le bien-être animal en élevage.  Ce groupe d’élèves se compose pour moitié d’enfants d’éleveurs et de 68% de garçons. Les résultats montrent que les élèves sont peu nombreux, dans cet échantillon, à associer le bien-être animal à une contrainte externe :

6% des élèves associent le BEA à une contrainte réglementaire

2% des élèves associent le BEA à une demande des consommateurs.

 

Discours d’élève : “le bien-être animal est un devoir que chacun doit remplir. Je n’appelle pas ça une contrainte”

Discours d’élève : ” Le respect du bien-être animal en élevage bovin n’est pas une contrainte réglementaire, c’est un choix pris par l’éleveur. Les animaux ont ce droit et c’est à l’éleveur de les respecter, car il est totalement responsable de ce choix. “

Pourtant, il est assez aisé dans le cadre des chapitres de zootechnie d’associer directement BEA, réglementation et attentes sociétales et  donc de favoriser le lien entre la prise en compte du bien-être des animaux et une demande extérieure.

Dans les référentiels de formation, le BEA est souvent lié aux attentes sociétales (M7.2. du STAV, MP51A du CGEA, M51 du BTS PA) et à la réglementation relative à la protection animale (M9 du STAV, EP2 de 2nde pro, MP52A du CGEA, M56 en BTS PA). Mais il ne s’agit pas pour autant des seuls éléments présents dans les référentiels permettant de justifier la prise en compte du BEA. D’autres savoirs, savoir-faire sont directement liés au bien-être animal sans que le terme ne soit explicitement cité à chaque fois. Ainsi,  les référentiels de formation place le bien-être de l’éleveur et des animaux au cœur des métiers des filières d’élevage :

  •  responsabilité éthique dans la relation homme-animal
  • techniques et pratiques d’élevage pour la manipulation et la réalisation d’interventions sur les animaux
  • choix de conduite d’élevage en matière d’alimentation, de santé, de sélection génétique, de reproduction..
  •  choix d’aménagement du milieu de vie des animaux d’élevage

La carte conceptuelle ci-dessous présente l’ensemble des notions liées au bien-être animal présent dans le référentiel de formation du bac pro CGEA SDE en 3 ans.

carte conceptuelle bac pro CGEA SDE 2010 et 2nde pro

La notion de BEA étant transversale dans l’enseignement de la zootechnie, Les élèves ont besoin d’établir clairement les interactions entre l’ensemble des savoirs, savoir-faire, attitudes, valeurs liés au BEA. Ainsi, des TD,  cours voire TP faisant le lien entre le BEA et les pratiques d’élevage au cœur du métier d’éleveur peut élargir la prise en compte du BEA au-delà des contraintes extérieures.

Vos élèves sont en plus ouverts à cette approche !

 

Activités pédagogiques construites dans le cadre du GAP Zootechnie

Élaborer une évaluation du bien-être animal : projet PIC en BTS PA

Évaluer le BEA : projet PIC en BTS PA

Annexe : grille d’évaluation construite par les étudiants

Etude de cas en bac pro CGEA : l’écornage en bovins allaitants

Etude de cas bac pro CGEA

 

Retour vers la page “Enseigner le BEA”