Utiliser des traces écrites en TP

traces écrites en TP

Les productions écrites en TP sont des supports incontournables pour plusieurs raisons :

– favoriser l’apprentissage des apprenants et permettre les révisions,

– transmettre des consignes et notamment conserver une trace des consignes de sécurité

– favoriser l’articulation cours/TP

– préparer les apprenants à l’analyse de leur expérience vécue : fiche d’activités (E2 du BEPA), fiches SPSV (BTS), fiches de tâches (CAPA).

 

Les traces écrites liées aux séances de TP peuvent prendre des formes très variées et être utilisées avec des modalités très différentes :

  – Document à trous en laissant des espaces suffisants aux apprenants pour qu’ils puissent s’approprier le document avec des schémas, dessins, textes…

– Compte-rendu réalisé par les apprenants individuellement, collectivement à partir de consignes précises

– Synthèse des activités réalisées en TP complétées par un travail de recherche personnelle (bibliographie, analyse de documents techniques…)

– Synthèse des activités réalisées en TP et justification à partir de connaissances techniques et scientifiques lors d’un cours en classe

– Grilles d’observation permettant aux apprenants d’identifier les éléments incontournables d’une pratiques professionnelle (en observant l’enseignant ou les autres apprenants)

-Carnet d’enregistrement des activités réalisées, des observations, des problèmes rencontrés présents sur l’exploitation agricole de l’établissement et permettant une transmission d’informations entre apprenants et salariés de l’exploitation.

-Carnet d’enregistrement des activités réalisées, des observations, des problèmes rencontrés présents dans la salle de classe pour une utilisation collective lors des cours en classe

– Et bien d’autres possibilités…

 

Nous vous proposons actuellement la présentation et l’analyse des plusieurs types de traces écrites.

consignes de sécurité en TP
Une trace écrite regroupant les consignes de sécurité récurrentes pour toutes les séances de TP.

Les consignes de sécurité constituent le cadre incontournable et réglementaire pour toutes séances de TP

La trace écrite des consignes de sécurité est indispensable à la fois pour s’assurer que tous les apprenants ont bien identifié les risques liés à la séance de TP et ont bien pris connaissance des consignes de sécurité pour limiter les risques (consignes écrites par l’apprenant lui-même ou écrite par l’enseignant).

Certaines consignes de sécurité sont récurrentes à toutes les séances de travaux pratiques. Nous vous proposons, à titre indicatif, un exemple de charte de bonne conduite en TP qui reprend les principales consignes applicables à toutes les séances de TP.

image2

SST- MSA : http://www.msa-idf.fr/lfr/documents/98865/16888311/%C3%89valuation+des+risques.pdf

 

Cette charte vient en complément du règlement intérieur et du règlement de l’exploitation agricole. Elle définit les grandes règles à respecter dans le cadre de travaux pratiques en zootechnie. L’idéal est de la construire avec les apprenants en début d’année et de la faire signer à la fois aux familles et aux apprenants. Cette charte est ensuite à insérer dans le cahier de texte et il est important de vérifier que les apprenants ont, de leur côté, inséré cette charte dans leur cahier ou classeur.

Le contenu de cette charte de bonne conduite est général et il est important d’apporter les modifications nécessaires en fonction des spécificités des filières dans lesquels vous enseignez.

Exemple Charte

traces écrites en BTS PA
Des traces écrites utilisées dans le cadre de séances de TP en BTS PA
Cette page présente une analyse d’un exemple d’utilisation de traces écrites demandées par l’enseignant à des étudiants de BTS à la suite d’une séance de travaux pratiques.

 

  • Titre du TP: pesée d’un lot de génisses et mensuration

 

  • Conditions de réalisation:

Séance réalisée en BTS productions animales 1ère année, groupe de 15

Mmodule M55 « appréciation et manipulation de bovins laitiers ».

Mise à disposition d’un lot de 16 génisses prim’Holstein sur l’exploitation du lycée.

 

  • Justification de la Thématique du TP:

la pesée d’un lot de génisses laitières et la prise de mesures sont des pratiques courantes en élevage ou réalisées dans le cadre du contrôle de performances en élevage par un organisme professionnel agricole.

  • Période de réalisation du TP:

Séance réalisée en milieu de premier semestre de première année. Ce TP permet de vérifier l’acquisition et de valoriser des pré-requis abordés lors d’une séance précédente (attraper un veau dans une case en respectant les règles de sécurité et de bien être animal, immobiliser ou déplacer l’animal, savoir faire et poser un licol). La manipulation des veaux et des jeunes génisses (jusqu’à 200 kg) permet une approche plus sécurisante pour des étudiants n’ayant jamais manipulés de bovins. Le contrôle de performance permet de donner un sens à l’activité (poids transmis au responsable de l’exploitation, PV et mensurations mis dans une base de données exploitée en mathématiques pour une recherche de corrélation entre variables mesurées sur le terrain). Ce TP est réalisé avant le premier stage en exploitation de manière à ce que les étudiants soient familiarisés avec la manipulation et la contention de jeunes bovins.

Les données obtenues au cours de ce TP seront ensuite valorisées par le calcul d’indicateurs de croissance, leur analyse et l’élaboration d’un plan de recommandations.

  • Les capacités travaillées lors de ce TP :

– EC en autonomie d’isoler, de contenir et de déplacer un jeune bovin dans et hors d’une case sans système de contention adapté

– EC d’installer, de régler et d’utiliser du matériel de pesée et de mensuration (zoomètre, toise, pieds à coulisse)

– EC d’enregistrer des données de contrôle de performances dans l’objectif d’une valorisation ultérieure

– EC de justifier et d’analyser ses pratiques (capacité travaillée également lors de la rédaction de fiche SPSV)

– EC de rendre compte d’une activité pratique

 


 

  • Description rapide de la séance de TP

La durée :

TP réalisé sur un séance de 2 heures pour :

– transmettre les consignes de déroulement du TP

– que chaque étudiant installe puis règle la bascule

– que chaque étudiant manipule, pèse et prenne des mensurations sur au moins une génisse

– assurer en fin de séance la remise en état des installations

– réaliser un bilan de l’activité.

Les étudiants doivent avoir leurs EPI et du matériel de prise de note. En effet, lors de la première séance de TP de l’année il leur est donné la consigne générale de venir avec les EPI et du matériel de prise de notes (carnet format poche de cotte + crayon). Ce carnet doit permettre la prise de notes des consignes (ex : numéro de l’animal et intervention correspondant) et des informations à remettre en forme sur la « fiche TP ».

 

Le matériel et les installations disponibles:

– effectif suffisant de jeunes génisses (jusqu’à 200 kg) disponible sur l’exploitation

– TP soit compatible avec les activités des salariés de l’exploitation

– disponibilité, bon état de fonctionnement (bascule), propreté (rabotage des zones de circulation et paillage des cases), distribution de l’alimentation (animaux plus calmes) avant la séance.

– Il existe un proximité entre les cases des génisses, les zones de circulation et la balance, ce qui permet à l’enseignant d’avoir une vision d’ensemble des activités lorsque les étudiants manipulent.

Déroulement du TP :

Activités enseignant Activités étudiants
Appel, vérification des EPI, présentation des objectifs et du déroulement de la séance Etudiants présents et à l’écoute.
Démonstration de la mise en place, du réglage et du fonctionnement de la bascule, aménagement de l’espace de travail pour son ergonomie et la sécurité. Demande aux étudiants d’organiser leur prise de note (carnet pour fiche TP, tableau commun pour saisie des données de croissance) L’un après autre les étudiants installent puis tarent la bascule. Tous se regardent pratiquer. Observation des fonctionnalités de la balance (également cage de contention).
Démonstration d’isolement et contention d’une génisse, déplacement au licol (justifié ici pour permettre aux étudiants d’être au contact des animaux) jusqu’à la bascule. Réalisation de la pesée et des différentes mesures (hors de la bascule). Rappel des objectifs de croissance d’une génisse laitière.Consignes d’organisation pour que chaque étudiant soit occupé. Différents ateliers sont mis en place :- contention, pose de licol sur génisse- déplacement de l’animal, pesée- immobilisation de l’animal et prise de mesures
Arrêt des activités 20mn avant la fin de la séance, présentation des consignes de fin de séance et vérification de leur compréhension et exécution. – remise en état des installations- nettoyage et rangement du matériel- mise en commun des données collectées sur un document récapitulatif en vue d’une valorisation ultérieure

 

  • Les objectifs des traces écrites utilisées lors de ce TP (en termes d’objectifs d’apprentissage visés):

– constituer un mémento d’informations pratiques (pré-requis, préparation de l’activité, descriptif du déroulement, précautions à prendre

– réaliser un support de révision pour une préparation du CCF pratique

– valoriser le TP qui est un cours au même titre qu’un TD ou CM, qu’il convient de remettre en forme et retravailler personnellement

– enregistrer les mesures effectuées lors du TP

 


 

  • Utilisation et valorisation de la trace écrite:

Dans ce cas de cette séance, les traces écrites sont de deux natures :

– un tableau de données (support papier commun au groupe) qui servira de support d’exercice dans le cadre d’une activité pluridisciplinaire en relation avec le cours de mathématiques et informatique (traitement et valorisation de données)

– des notes sur un carnet qui seront remises en forme sur une “fiche TP” annexée au cours de zootechnie générale (M54) en première année ou à la suite du cours de conduite (M56) en deuxième année. Ces fiches seront valorisées dans le cadre d’un travail personnel de révision et de préparation des évaluations (formatives et surtout certificatives).

La “fiche TP” n’est pas, à proprement parlé, travaillée au cours du TP. Il est toutefois régulièrement rappelé la nécessité de prendre en notes sur le carnet les éléments clés permettant de rédiger ultérieurement la fiche. Cette rédaction fait l’objet d’un travail personnel en dehors des séances de cours.

  • Distribution d’une trame vierge de “fiche TP”

La trame de la « fiche TP » est présentée lors de la première séance de l’année scolaire en insistant sur les rubriques essentielles à compléter. Il est indiquer (puis rappeler à chaque séance de TP) que cette fiche est disponible au format informatique sur le « serveur classe », et que chacun peut se l’approprier et l’illustrer selon ses choix (photos et schémas personnels ou collectés sur une source bibliographique). Chaque étudiant dispose ainsi d’une trame commune à la classe qui peut être au préalable partiellement complétée par l’enseignant. L’étudiant peut remanier la forme de la fiche, conserver ou non le format tableau.

Consignes de rédaction données aux élèves pour concevoir leur “fiche TP” personnelle :

– récupérer ce support vierge sur le serveur « classe ». Ce format informatique permet de reproduire la même trame à chaque fiche, ce qui répond à un objectif d’efficacité et de rapidité de remise en forme des notes prises sur le terrain. De plus, un document dactylographié est plus agréable à retravailler dans le cadre d’une révision. Ce format permet également d’incorporer à la fiche des illustrations (photos, schémas)

– compléter toutes les rubriques avec une attention particulière pour :

– préparation du TP (anticiper la mise en œuvre de tous le éléments contribuant au bon déroulement de l’activité ; installation, matériel, animaux…)

– sécurité (obligatoire)

– éléments de bien être animal pris en compte (obligatoire)

– descriptif précis de l’activité réalisé (tous les détails d’organisation et de déroulement comptent)

– enregistrement et suite à donner (systématique et obligatoire pour justifier l’activité dans le cadre d’une conduite d’élevage)

– analyse de l’activité et autoévaluation (rubrique évolutive propre à chaque étudiant, identifier ses points forts et ses points faibles, définir des pistes d’amélioration)

Exemple de la trame vierge de la “fiche TP” distribuée aux étudiants : trame vierge

  • Exemple de traces écrites réalisées par les étudiants

Pour cette fiche et à cette période de l’année (pas encore de surcharge de travail personnel) il est demandé une fiche par étudiant.

Cette fiche est demandée aux étudiants afin de vérifier la bonne compréhension des consignes de mise en forme et de rédaction. Elle fait l’objet d’un correction mais pas d’une notation. Elle peut toutefois en fin de semestre faire l’objet d’une évaluation formative avec comme critères d’évaluation :

– respect des consignes de mise en forme

– qualité de présentation et d’illustration

– pertinence et exhaustivité des informations.

Les fiches sont restituées aux étudiants après correction. Elles sont évolutives au cours de la progression pédagogique.

 

Nous vous proposons un exemple commenté de “fiche TP” réalisée à la suite de cette séance de TP (les seules modifications apportées à ces fiches ont été effectuées pour garantir l’anonymat des étudiants) :

Exemple 1 pesée

 

  • Autres exemples de fiches complétées par un étudiant :

Les étudiants ont à réaliser un compte-rendu de TP à partir de la même trame vierge de fiche pour tous les TP. Vous trouverez ci-dessous un autre exemple de fiche complétée par un étudiant sur la thématique de l’injection sous-cutanée :

Exemple 2

Exemple 3

Exemple 4

 

L’ensemble des “fiches TP” produites sur l’année permet à l’enseignant et aux étudiants de construire un mémento de certaines erreurs les plus courantes lors de la manipulation des bovins et des bonnes pratiques pour les corriger. Ce document écrit est notamment un support de révision en vue du CCF pratique.

mémento TP bovins


 

  • Bilan de la mise en œuvre de la fiche TP :

 

Au niveau du rendu des élèves
Intérêts Limites
– Après les premières corrections et surtout évaluations, les fiches sont de qualité. Une mise en forme de départ de qualité peut être reconduite à chaque fiche ce qui permet à l’étudiant de gagner du temps dans la rédaction.- Le support informatique permet que chaque étudiant puisse apporter rapidement des modifications sur la forme de la trame proposée.Cette trace répond surtout aux objectifs d’acquisition des capacités suivantes :- EC d’enregistrer des données de contrôle de performance dans l’objectif d’une valorisation ultérieure- EC de justifier et d’analyser ses pratiques- EC de rendre compte d’une activité pratique Les premières fiches sont souvent très incomplètes, surtout pour les rubriques « descriptif de l’activité » (très succinct), « enregistrements » (n’ont pas l’habitude de mettre en forme un compte rendu ou une suite à donner à un TP), « analyse » (problème de justesse et de richesse du vocabulaire d’autoévaluation).- Le support informatique ne favorise pas la réalisation de schéma personnel par les étudiants. Ceux-ci ont davantage tendance à récupérer des illustrations présentes sur Internet.- Beaucoup d’étudiants ne modifient pas la trame vierge de “fiche TP” proposés alors que cela leur a été fortement conseillé pour qu’ils s’approprient le TP.
Comment pourrait-on l’améliorer?
– l’enseignant peut pré-remplir les fiches correspondant à chaque thématique ; au moins la rubrique « capacités abordées » ou « objectif de la séance » qui sont des notions définies par l’enseignant et non du ressort de l’apprenant.

 

traces écrites en filière hippique
Des traces écrites utilisées dans le cadre de séances de TP en filière hippique (CAPA SE et bac pro CGEGH)

Utilisation de traces écrites en TP en filière hippique

 

  • Titre du TP : Travail à la longe
  • Classes concernées :

Ce TP a été conduit dans 2 classes :

– Capa 2ème année SE, 9 élèves avec 6 heures de TP par semaine

– 1ère bac pro CGEH en groupe de 12, 1 semaine sur 2

 

  • Thématique du TP

Les TP présentés sont centrés sur le travail à la longe.

Il s’agit d’une activité souvent réalisée en stage mais avec peu d’indications données.

 

  • Présentation synthétique des séances de TP

La période de réalisation

CAPA Bac pro
Cycle de séances de plusieurs TP réalisé en début d’année.La « fiche TP » est réalisée après plusieurs séances et une période de stage permettant à chaque élève de répéter plusieurs fois le travail demandé. Cycle de plusieurs séances de TP réalisé en milieu d’année, la « fiche TP » est réalisée après plusieurs séances de pratique et une période de stage permettant à chaque élève de répéter plusieurs fois le travail demandé.

 

Les capacités travaillées.

CAPA Bac pro
Etre Capable de travailler un cheval en respectant les consignes données par rapport à la sécurité, au travail du cheval Etre Capable de travailler un cheval en adaptant le travail aux capacités de l’animal (état corporel, niveau de dressage…) et en respectant les consignes de sécuritéEtre Capable de rendre compte des travaux réalisés

 


 

Description des deux TP

Pour chacune des classes le déroulement de ce TP est presque identique.

Le TP est réalisé avec des chevaux d’âge adapté pour la sécurité des élèves. Pour les bac pro, le travail est préparatoire à l’utilisation de jeunes chevaux (débourrage) qui ne se fait dans cet établissement qu’en terminale.

Au début de chaque séance, les noms des chevaux à longer sont indiqués par l’enseignant.

Par groupe de 2 ou plus, tous les élèves préparent les chevaux à travailler (soins et harnachement), le matériel est indiqué par l’enseignant.

Dès que 2 chevaux sont prêts, les élèves vont sur l’aire de travail (4 élèves). Les autres viennent en observateur voir le travail des autres apprenants.

En fonction des indications données par l’enseignant les chevaux sont longés, les raisons pour lesquelles ce travail est effectué sont données.

Dans chaque groupe, il y a un longeur et une personne qui gère le temps de travail puis les rôles sont inversés afin que dans le binôme, chacun longe.

Pendant ce temps les autres élèves observent ce qui est fait, comment le cheval travaille. Ils écoutent les consignes indiquées par l’enseignant pour améliorer le travail, ils peuvent prendre des notes pendant cette période d’observation mais souvent ne le font pas car ce n’est pas encore rentré dans leurs habitudes. L’observation des autres permet de poser des questions, d’apprendre ce qu’il faut faire ou ne pas faire, de rendre compte du travail observé.

L’analyse du travail des autres permettra d’analyser ensuite sa propre pratique.

A la fin du travail, le cheval est ramené dans son box, les soins réalisés et le matériel non utilisé : rangé. Pendant ce temps, deux autres groupes (4 élèves) préparent le 2nd lot d’animaux qui est être travaillé sur les mêmes bases que le 1er lot.

En général, une séance de 2 heures permet de sortir 2 lots de 2 chevaux et donc de faire longer 8 élèves.

A la fin du travail des chevaux, l’aire de travail est nettoyée (crottins ramassés), le matériel est rangé tout comme la sellerie par l’ensemble du groupe.

Avant que les élèves ne partent le nom des chevaux longés est renseigné (feuille de monte), le travail enregistré dans le cahier de textes. L’enseignant doit retenir les noms des élèves qui ont longé afin que la fois suivante, d’autres travaillent.

CAPA Bac pro
Comme les élèves étaient moins nombreux, ils ont pratiqué davantage. Le nombre de séances hebdomadaires était plus important. Enseignement plus décousu, alternance des groupes pas toujours respectée, ce qui a entrainé une moindre pratique
Certains n’avaient jamais longé avant. Tous avaient déjà plus ou moins pratiqué

Au bout du compte, à la fin du cycle, presque tous sont autonomes pour préparer les chevaux. Les bac pro deviennent plus vite autonomes dans le travail du cheval.

 


 

Les objectifs de la trace écrite

CAPA Bac pro
Favoriser l’apprentissage des élèvesAvoir une trace pour pouvoir réviser avant le CCF pratique Favoriser l’apprentissage des élèvesAvoir une trace pour pouvoir réviser avant le CCF pratiqueLeur apprendre à retranscrire les travaux réalisés, à rendre compte


L’utilisation de traces écrites

 

Modalités d’utilisation d’une « fiche TP »

CAPA Bac pro
La « fiche TP » est construite après une séance de TP au cours d’une séance en salle. Fiche distribuée au début d’une séance de TP et à compléter pour la fois suivanteL’enseignant n’a pas les élèves pour les cours en salle.

Dans les 2 cas, l’enseignant ne dispose pas de salle de cours sur le centre hippique ce qui ne favorise pas la construction d’une trace écrite surtout en bac pro.

 

Utilisation de la trace écrite et déroulement du TP

CAPA Bac pro
En salle de classe, en 2 heures approximativement, construction ensemble de la fiche sur leur propre feuille. Après plusieurs séances de TP similaires, les élèves indiquent le travail qu’ils ont réalisé en fonction des rubriques précisées au fur et à mesure par l’enseignant.Cette fiche est rangée dans le cours du module MP3 Après plusieurs séances de travail à la longe, distribution de la trame à compléter, au centre hippique au début d’une séance de TP portant sur le thème. L’enseignant donne des explications pour la compléter pendant 10 minutes.Fiche à rendre pour la séance suivante mais non notée, travail individuel ou collectif.L’idée était que les élèves observateurs gardent avec eux cette fiche et commence à la compléter pendant la séance.L’objectif était que les élèves réutilisent cette fiche pour réviser avant le CCF, elle permettait de vérifier la capacité des élèves à rendre compte et de vérifier leur compréhension.
Une fiche sur le travail en liberté a été réalisée dans les mêmes conditions L’idée était de réutiliser cette trame pour le travail en liberté également

 

Exemples de « fiches TP » réalisées

CAPA Bac pro
Pas de support donné car construction ensemble, juste les grandes rubriques indiquées au tableau (préparation du TP, Cheval, matériel… )La fiche présentée est une fiche d’élève qui n’a pas forcément noté tout ce qui était écrit au tableau.Pour améliorer cette fiche il faudrait ajouter, l’objectif de ce travail.exemple_TP_CAPA Exemple fiche complétée TP longe

 


 

Bilan

Au niveau du rendu des élèves

CAPA Bac pro
Cette fiche a permis de structurer ce type de travail et les séances suivantes.La mise en commun a permis de compléter les oublis éventuels des élèves.Cela a permis l’évaluation des connaissances des élèves.Le temps mis pour réaliser cette fiche (2×1 heure) peut sembler long mais est cela leur a permis de gagner du temps pour la fiche du travail à pied.Comme les élèves ont construit ensemble la fiche, ils se la sont appropriés Le rendu était très hétérogène et n’était pas lié au niveau de pratique.Certains n’ont pas rendu de fiche soit par manque d’intérêt, soit par non compréhension des intitulés des rubriques.
Les élèves ne se sont pas appropriés cette trame car elle n’était peut être pas bien adaptée au TP (rajout d’une rubrique : ce qu’il faut observer sur le cheval : fonctionnement, locomotion…)

 

Au niveau des objectifs d’apprentissage :

 

CAPA Bac pro
Cela a permis de travailler avec les élèves la capacité à rendre compte et l’explicitation dans l’oral du CCF (plus d’arguments indiqués).Dans les autres séances, les élèves étaient plus critiques sur l’attitude des autres élèves en action, cela a développé leur capacité d’analyse.Cela les a aidés à réaliser les fiches de tâches du livret de stage (méthodologie).Si possible à mettre en place dès la 1ère année sur l’ensemble des TP La trace écrite dans ce cas n’a pas été très utilisée.Dans le meilleur des cas, si on veut utiliser un cadre vierge, il faut le construire avec eux au moins la 1ère fois afin qu’ils s’approprient les rubriques, qu’ils en voient l’utilité ou le compléter avec eux en salle en fin de séance.L’enseignant peut également pré-remplir une partie des rubriques avec du texte, des schémas, des photos…On peut aussi leur demander de compléter la fiche au fur et à mesure en ciblant pour chacune des séances les rubriques à renseigner.